Revue de Presse

OM – Strasbourg (2-2) : Les notes complètes [Ligue 1 – 27ème j.]

L’Homme du Match : Alohou (7.5) : Alors que les siens n’avaient aucune inspiration en deuxième période, il n’a rien lâché et est venu inscrire un doublé en 1mn avant de passer tout près du triplé, une fin de match irrésistible de sa part

OM (3-4-2-1)

Pau Lopez (6) : Malgré une sortie manquée dans les airs sans conséquence en deuxième période, il fait encore un match sérieux avec un arrêt déterminant en toute fin de rencontre devant Aholou qui venait de lui en passer 2 sur lesquels il ne peut pas grand chose

Kolsasinac (5) : Costaud physiquement comme toujours cette saison, il a un peu manqué de sérénité sur quelques déplacements strasbourgeois ou il a pris du retard en première période notamment

Balerdi (4) : Alors qu’il effectuait une assez brillante première mi-temps derrière, il s’est rendu coupable d’une faute trop voyante et peu maline valant un rouge assez logique, et mettant forcément derrière le groupe en difficulté

MBemba (6) : Même dans un match poussif ou il a eu une première période assez compliquée parfois pris au duel par les strasbourgeois, il est encore au bon endroit au bon moment, avec audace, pour venir marquer le premier but marseillais

Tavares (3.5) : Encore plus de 40% de passes manquées, une perte de balle qui entraîne le deuxième but, c’est un nouveau match manqué pour le portugais qui est vraiment dans le dur.

Veretout (5) : Un peu émoussé, on l’a senti un peu lourd dans ses déplacements, mais sérieux dans sa conduite de balle avec plutôt un jeu précis

Rongier (5) : Intéressant en seconde période après avoir énormément souffert en première notamment devant Liénard, il a mieux distillé ses ballons ensuite pour permettre au jeu marseillais de se fluidifier malgré l’infériorité numérique

Clauss (4.5) : Peu en vue, il a un peu du mal à retrouver son niveau de début de saison, discret et pas percutant ce soir

Malinovskyi (6) : Il a montré la voie avec un coup-franc superbement frappé qui pousse le portier strasbourgeois à la faute de main, et a vraiment semblé déterminé et plusieurs fois dangereux à l’approche des buts

Under (5) : Discret en première période, il a donné un peu de fil à retordre à la défense strasbourgeoise en seconde période avec une activité intense qui a contribué à remettre les marseillais dans le match

Alexis Sanchez (7) : Après une première période ou toute l’équipe était en dedans, il a été l’un des instigateurs de la révolte Marseillais, remuant, dangereux sur chaque déplacement en seconde mi-temps, il provoque aussi le pénalty qu’il transforme lucidement

Strasbourg (3-5-2)

Sels (4.5) : Fébrile den deuxième période, il repousse mal le coup-franc de Malinovskyi dans les pieds de MBemba sur l’ouverture du score

Nyamski (5.5) : Très intéressant en première période sur sa conduite de balle et ses tentatives offensives, il a un peu disparu en seconde période mais à plutôt fait le travail en défense

Djiku (4.5) : Après une première période plutôt sereine, il a été beaucoup plus en difficulté en seconde et provoque le pénalty de manière un peu inutile sur un ballon qui ne semblait pas dangereux

Dagba (5) : Il a tenu son côté relativement sérieusement dans ce match, mais n’a pas été très audacieux dans ses déplacements balle au pied, jouant systématiquement court

Délaine (5.5) : On a aimé son abnégation en première période ou il a beaucoup gêné les milieux marseillais, mais on aura moins apprécié son déchet en seconde, qui lui fait terminer le match avec près de 40 % de passes manquées

Lienard (6.5) : L’homme fort du milieu strasbourgeois ce soir, avec plus de 90 % de ballons transmis proprement, et beaucoup de gestes opportuns tentés en première période

Sanson (6.5) : Il est revenu totalement décomplexé au Vélodrome lui qui a longtemps porté le maillo marseillais, effectuant une première période tonitruante ou il a énormément tenté, avant d’être plus discret ensuite

Aholou (7.5) : Voir ci-dessus

Guilbert (5) : Pas assez précis à plusieurs reprises, il a perdu quelques ballons regrettables même s’il a aussi été intéressant dans ses déplacements, se montrant disponible

Gameiro (5) : Sans démeriter, il lui a manqué l’étincelle en première période pour trouver la faille, avec à l’arrivée une rencontre un peu timorée

Diallo (6) : Il n’est pas toujours appliqué dans ses derniers gestes, mais il a été omniprésent en première période devant, bien placé et difficile à stopper.

Faire partie d’une communauté active de supporters de l’OM vous intéresse ? Rejoignez toute de suite notre page et groupe Facebook par un simple clic sur le bouton “suivre la page” ci-dessous :
Faire partie d’une communauté active de supporters du RC Strasbourg vous intéresse ? Rejoignez toute de suite notre page et groupe Facebook par un simple clic sur le bouton “suivre la page” ci-dessous :

Source : hommedumatch.fr

Lire l’article entier

Bouton retour en haut de la page