Actu OM

Lille – Marseille (2-1) : Les notes complètes [Ligue 1 – 36ème j.]

Homme du match – Martin (6.5) : Une éternité sans le voir sur le terrain en tant que titulaire. On a senti une partie de lui en grande souffrance physique, avant de trouver un second souffle. Retrouvant son impact au milieu du terrain. Un match plein, prouvant qu’il a le niveau pour s’imposer dans son équipe. La preuve par ce tacle salvateur en fin de match, juste avant sa sortie, dévoré par les crampes. Remplacé par Ounas 81′.

Lille (4-3-1-2)

Chevalier (5) : Pas le soir des gardiens dans ce match. Une première mi-temps ennuyeuse, une seconde un peu plus vivante. Mais la révélation lilloise de l’année n’a pas eu beaucoup de travail à faire.

Weah (5.5) : Seul dynamiteur côté dogue en première mi-temps, il prend la profondeur avec beaucoup de talent et d’envie. En seconde, il laisse l’attaque à ses partenaires et se transforme en véritable défenseur latéral. Un véritable plus pour les lillois avec l’américain multi tâches.

Yoro (5) : Pas facile pour le très jeune joueur de se mettre en valeur, surtout face à une attaque marseillaise pleine de certitude. On pourra lui reprocher quelques erreurs de jeunesse, des excès d’engagement qui prouvent son implication dans le jeu et son envie de bien faire. Pour le faire, il est l’auteur d’un match sérieux et plein de promesses.

Diakité (5) : Charnière expérimentale pour le LOSC ce soir, loin de l’équipe type, l’ancien toulousain continue de se mettre en valeur dans cette équipe lilloise en reconstruction. On pourra lui reprocher quelques petits errements dans son dos, mais le défenseur demeure sérieux et plein de bonne volonté. Il forme avec Yoro une charnière d’avenir, que l’on a hâte de voir dans plusieurs années.

Ismaily (non noté) : Vite sorti suite à une blessure, il est remplacé à la 26′ par Gudmunsson (4), toujours dans son rôle, il est l’auteur de plusieurs montées intéréssantes et de bons replis défensifs, mais quelques erreurs d’inattention et une seconde mi-temps très compliquée ne jouent pas en sa faveur.

Gomes (5.5) : Encore un match de qualité pour le milieu portugais. Toujours aussi à l’aise balle au pied, bon  à la récupération du ballon. Il est capable de faire le sale boulot, comme de lancer des petits ballons dans le dos des défenseurs. Chaînon essentiel entre la défense et l’attaque lilloise. Remplacé par Cabella (67′) suite à une blessure.

André (6) : Le patron lillois continue son travail de sape. Couvrant énormément de terrain, premier harceleur sur le terrain, le français ne perd jamais de vue ses objectifs. Quelques petites gourmandises, lui faisant perdre un grand nombre de ballons.

Martin (6.5) : Voir audessus.

Baleba (5) : Lui aussi a hérité d’une place de titulaire ce soir. En dedans en première mi-temps, il l’a passe dans une grande souffrance. Aucun ballon ne collant à ses pieds. La seconde fut totalement différente, explosif en milieu avancé, le très jeune lillois s’est imposé avec beaucoup de talent, pour créer des occasions. Une révélation ! Remplacé par Gomes (68′).

Bamba (6.5) : A l’image de son équipe, une première mi-temps compliquée, dominé physiquement et mentalement par les marseillais. Il revient en seconde plus fringuant, plein d’envie et d’énergie. Des poussées vers l’avant intéréssante, et un but de renard pour arracher le 2-1.

David (6) : Encore une fois, il n’a pas le plus grand rôle dans le collectif de son équipe, mais quand il est trouvé balle au pied, c’est tout le bloc lillois qui remonte, et le marseillais qui baisse d’un cran. Un penalty plein de sang froid, et plusieurs actions de grandes classes, en bref, un match de plus où le canadien marque ! Remplacé par Bayo (81′).

Marseille (3-4-2-1)

Lopez (4) : Fautif sur le penalty, il sort à contre temps et n’arrive pas à contrôler sa course pour renverser le lillois. Pour le second, il ne peut absolument rien faire.

Mbemba (4) : Il est loin le temps de la révélation marseillaise de l’année, le défenseur a du mal à se distinguer dans cette fin de saison. En manque de jus, il n’arrive plus à se lancer dans ses grandes percées. Physiquement en difficulté, il a été mis à mal par l’ensemble de l’attaque lilloise.

Gigot (non noté) : Sorti très tôt suite à un choc, remplacé à la 19′ par Kaboré (3) très neutre dans ses prises de balles, il n’est pas rassurant derrière, de plus ses nombreuses pertes de balles montrent un joueur par toujours en confiance. Il fut remplacé durant le match par Vitinha (79′).

Balerdi (6) : Le défenseur argentin fut le défenseur le plus stable ce soir, à l’image de ses dernières sorties, juste dans ses interventions, il n’hésite à mettre son physique en avant et de jouer de sa grinta pour gagner les duels.

Kolasinac (3.5) : Déplacé sur le côté en tant que piston, il a eu beaucoup de mal à se placer. Mal à l’aise, il n’a pas amené de danger sur le côté, se contentant bien souvent de défendre, ou de monter le ballon au milieu de terrain. Il n’affiche pas les qualités pour se faire une place sur le côté, pas assez de courses.

Veretout (5) : Il a commencé par s’imposer au milieu, mettant le pied sur le ballon. Puis à l’image de son équipe, il s’est éteint au fur et à mesure. Ne réussissant plus à s’imposer au milieu, mangé dans les duels, il n’a plus réussi à revenir à son niveau en seconde mi-temps, s’éteignant petit à petit.

Rongier (4) : Couteau suisse olympien cette année, l’ancien canari a eu beaucoup de difficultés ce soir. A son habitude, il baisse d’un cran pour laisser Mbemba monter, mais cette fois-ci les deux ne se sont pas entendus. Un gros manque à gagner pour les marseillais qui n’ont plus leur destin entre leurs mains.

Clauss (5) : Un but pour récompenser un match très neutre. Des retours défensifs intéressants, de bons appels offensifs. Mais il a eu du mal à donner de bons ballons. Pour le reste, de trop nombreuses pertes de balles et trop peu de duels remportés pour s’imposer sur son côté. A l’image de son équipe, en manque de jus.

Malinovskyi (3) : Encore de la déception concernant l’ancien de l’Atalanta. En manque de repères, il n’arrive pas à s’imposer son style de jeu au milieu. Beaucoup d’activités dans tous les compartiments du jeu, mais un manque criant de réussite et d’impact.

Under (3) : En difficulté ce soir, le turc ne s’est pas imposé, perdant la moitié de ses ballons touchés. Pas à l’aise balle au pied, il manque comme son équipe, de jus et de peps. Un style de jeu énergivore qui peut-être montre ses limites du côté olympien.

Sanchez (3.5) : On ne peut pas lui en vouloir pour son match sans, le chilien a tellement donné cette année, qu’il semblait transparent ce soir. Bien pris par la défense lilloise et pas forcément trouvé ni cherché par ses partenaires. Un but inscrit mais refusé pour un hors jeu logique.

Faire partie d’une communauté active de supporters de l’OM vous intéresse ? Rejoignez toute de suite notre page et groupe Facebook par un simple clic sur le bouton “suivre la page” ci-dessous :

Source : hommedumatch.fr

Lire l’article entier

Bouton retour en haut de la page